Et Carl Lewis redevint le patron de la longueur

Et Carl Lewis redevint le patron de la longueur

Mike Powell a le regard triste. Sur le banc de touche, au milieu des autres battus de ce concours de longueur, il se rhabille mollement, les yeux humides, alors que Carl Lewis est en train de faire son tour d'honneur et de jouer avec la foule en orchestrant des «olas» improvisées. Il n'a pas remis ce survêtement un peu kitsch qui lui donnait des allures de drôle de zèbre. Il a enlevé ces spikes tout aussi ridicules. Les projecteurs du stade olympique se reflètent sur son crâne. «How far can you take it?», demande l'inscription qui barre son tee-shirt. «Jusqu'où peux-tu aller?» Pas assez loin, Mike. Plus assez loin...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct