lesoirimmo

Atlanta, les Jeux des judokas

Atlanta, les Jeux des judokas

Je crois que Dieu a rendu les médailles qu'il nous avait volées à Barcelone »... » Jean-Marie Dedecker, l'entraîneur olympique de notre équipe de judo, est un grand spécialiste des phrases choc, mais, derrière l'extraordinaire succès de ses troupes, il sait mieux que quiconque qu'une intervention divine, le hasard ou la chance n'ont joué aucun rôle cette semaine. Les quatre médailles obtenues par Ulla Werbrouck, Gella Vandecaveye, Marisabelle Lomba et Harry Van Barneveld sont avant tout le fruit d'un travail intensif et d'une politique exemplaire.

Trois grandes raisons sont sans doute à la base de ce succès, que plus aucun sport olympique n'avait connu... depuis les Jeux d'Anvers, en 1920 :

1) Les deux « locomotives» Van de Walle et Berghmans qui, dans les années 80, ont sorti le judo de son anonymat, ont incontestablement attiré des jeunes vers les dojos et élargi le champ de recrutement;

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct