David Rudisha: «Etait-ce la réalité?»

- AP

Jeudi soir, avec la folie Bolt, sa performance était un peu passée au second plan. Pourtant, en améliorant son propre record du monde du 800 m et en devenant, en 1.40.91, le premier homme à descendre sous les 1.41 sur le double tour de piste dans une course de fous où tous les finalistes, sauf un, ont battu leur record personnel, le Kenyan David Rudisha a sans doute réussi « la » performance de la semaine athlétique à Londres.

Au lendemain de son record du monde, le premier établi en finale olympique depuis Montréal 1976 et Alberto Juantorena, il était encore au septième ciel…

David, avez-vous réussi à dormir après votre course ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct