Quand j’avais cinq ans en 1996

Quand j’avais cinq ans en 1996

L’autre jour, j’ai eu un trou de mémoire. Je quittais Charleroi en train et alors que je me demandais si mon omnibus allait passer devant l’ancienne maison de Marc Dutroux, j’ai réalisé que je ne retombais plus sur le nom de la commune où cette maison est située. « M » quelque chose… Marchienne-au-pont ? Non… Gros trou de mémoire.

Arrivée à Bruxelles, j’ai remis la main dessus. Marcinelle. J’en ai presque dégainé un sourire : on peut donc oublier ce genre de détail. Le temps a parfois du bon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct