Dossier

Impact Journalism Day

Edition numérique des abonnés

Brachoua: comment des villageois passent de la précarité à l’agro-écologie

Les villageois ont été initiés au jardin potager. © Association Ibn Albaytar.

Par Sabrina Belhouari (L’Economiste)

Impact Journalism Day ,

Invalid Scald ID.

Un moteur inusable? Oui, ça existe!

Par Caroline de Malet (Le Figaro)

Impact Journalism Day |

La fondation Antenna a lancé en juin 2016 deux nouveaux modèles de son système WATA, qui permet de produire de l’eau potable localement. © D.R.

De l’eau potable et des solutions low-tech pour les plus démunis

Par Bertrand Beauté (Tribune de Genève)

Impact Journalism Day |

Invalid Scald ID.

Fairfin: scanner les banques pour détecter leurs investissements non-responsables

Impact Journalism Day |

Grâce au détecteur de rayons UV, Stella Komuhuangi et sa grande famille ont un accès direct à l’eau potable. © D.R.

Wadi: un dispositif solaire pour contrôler la pureté de l’eau en Ouganda

Par Alfred Tumushabe (Daily Monitor)

Impact Journalism Day |

A Nuevo Saposoa, la vie tourne autour de la nature. © Santiago Barco

Photosynthèse et Phytolampes: comment s’éclairer avec des plantes

Par Ricardo León (El Comercio)

Impact Journalism Day |

Dans le cadre du projet pilote de Freebird, Mary et son époux Barry Fairtlough ont accueilli à deux reprises des invités dans leur demeure de Killorglin. Ils ne le regrettent pas. © Domnick Walsh

Freebird: un club de voyage en peer-to-peer pas comme les autres

Par Jennifer Duggan (Irish Times)

Impact Journalism Day |

A Bruxelles, Dream récolte chaque jour une tonne d’invendus 
alimentaires qui sont redistribués à des associations.

Dream: quand les invendus alimentaires ne sont plus gaspillés

Par Vanessa Lhuillier (Le Soir)

Impact Journalism Day |

Une fois extrait, le guano est séché dans des unités de production. Narindra Raharijaona.

Madagascar: des excréments de chauves-souris pour un engrais écologique

Par Bodo Voahangy (L’Express)

Impact Journalism Day |

Murs et cadres arrivent presque tels quels sur le site. Ne reste plus qu’à les «
farcir
». 
Coralie Cardon.

Six semaines pour une maison en paille, c’est le pari de l’entreprise wallonne Paille Tech

Par Sandra Durieux, Le Soir

Impact Journalism Day |