Dalian Wanda veut sa Ligue des champions

L’homme le plus riche de Chine, Wang Jianlin, met la pression sur l’Union européenne de football (UEFA). Le propriétaire du Dalian Wanda Group affirme en effet avoir rallié à sa cause les différents intermédiaires pour créer sa propre compétition pour clubs en Europe, en dissidence de la Ligue des champions. Derrière cette idée, encore et toujours la volonté de la Chine d’avoir la mainmise sur le sport le plus populaire de la planète, sur le terrain et dans les coulisses du pouvoir.

Wanda a tout simplement promis aux cinq ligues principales (espagnole, allemande, anglaise, italienne et française) plus de places qualificatives (6 au lieu de 4, 3 ou 2,5) et des droits TV revus à la hausse. Conséquence : encore plus de chocs entre grandes équipes, et par conséquent des audiences encore plus larges. Wanda avance une augmentation potentielle des revenus de 30 à 35 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct