1,6 million de ménages belges ne recevront plus de gaz des Pays-Bas

©Belga
©Belga - Belga

Lâchée un peu brutalement, l’information pourrait faire peur. En (très) bref, les Pays-Bas vont arrêter de nous livrer leur gaz, qui représente tout de même un tiers de la consommation belge. Il va donc falloir trouver une solution pour 1,6 million de ménages qui se chauffent et/ou cuisinent aujourd’hui grâce à ce gaz néerlandais. Mais rassurez-vous, un plan est sur la table. Un plan qui implique pas mal de travaux et d’interventions dans les chaumières. Explications.

1Prérequis. Le réseau belge est alimenté par deux types de gaz : le gaz L, importé à 100 % des Pays-Bas, et le gaz H, qui vient essentiellement de Norvège, du Royaume-Uni ou du Qatar. Ce qui les distingue : leur pouvoir calorifique, le H étant un peu plus riche que le L (qui contient entre 10 et 15 % d’azote, un gaz inerte).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct