Un cavalier belge exclu des JO pour abus de cravache et d’éperons sur son cheval

Nicola Philippaerts et son cheval n’ont pu franchir le dernier obstacle du concours. © Belga/Dirk Caremans
Nicola Philippaerts et son cheval n’ont pu franchir le dernier obstacle du concours. © Belga/Dirk Caremans -

Sale journée pour Nicola Philippaerts : le cavalier belge, qui espérait bien représenter sa famille après les quatre Jeux olympiques de son père, a été éliminé dès le premier tour qualificatif du saut d’obstacles avec son cheval Zilverstar T. L’animal n’a pas souhaité sauter l’obstacle à deux reprises, contraignant le cavalier à l’élimination précoce.

Pourtant, le jury des commissaires de la Fédération équestre internationale a confirmé qu’il y avait une autre raison à l’élimination de Nicola Philippaerts. Le cavalier belge, qui montait Zilverstar T (12 ans), a été disqualifié sur base de l’article 242.3.1 du règlement de la Fédération équestre internationale indiquant qu’une disqualification est préconisée si « le cheval saigne sur les flancs, de la bouche ou des naseaux » ou lorsque celui-ci montre « des traces démontrant un usage excessif et de la cravache ou d’éperons » sur son corps.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct