Yohann Diniz: «Mon disque dur n’était pas formaté pour abandonner»

Yohann Diniz a terminé en pleine déshydratation. © AFP/Jewel Samad
Yohann Diniz a terminé en pleine déshydratation. © AFP/Jewel Samad -

« J e ne pouvais pas abandonner. Mon disque dur n’était pas formaté pour ça », raconte le Français Yohann Diniz samedi, au lendemain d’un épique 50 km marche olympique, à Rio, au cours duquel il a été victime de troubles digestifs sévères et de malaises qui l’ont conduit à l’hôpital.

« Je suis moins fatigué que d’habitude », s’étonne-t-il ce samedi, au lendemain de sa course. « Je n’ai pas mal à la tête ou aux jambes. Juste un peu aux reins (il a un hématome suite à sa chute, NDLR) et aux avant-bras. Je suis aussi encore un peu déshydraté et je dois boire beaucoup. »

Le moral semble également au beau fixe, même si sa 8e place, à 5 minutes 45 sec du vainqueur slovaque Matej Toth, est loin du podium que Diniz pouvait légitimement espérer. Surtout après avoir mené la course en solitaire dans les 30 premiers kilomètres.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct