Sur les pas de Van Tichelt: «Mon objectif est toujours le même: faire tomber mon adversaire»

Sur les pas de Van Tichelt: «Mon objectif est toujours le même: faire tomber mon adversaire»
Sylvain Piraux/Le Soir.

Il est un peu moins de 9 heures. Le ballet des voitures a commencé depuis un petit moment devant l’entrée du club de judo Sakura de Braine-l’Alleud. A chaque fois, le même scénario se répète. Un ou deux enfants descendent, un sac de sport à la main, tandis que le papa ou la maman se démène pour extirper le ou les vélos du porte-bagages ou du hayon. « Pendant les stages, justifie Didier Saublen, président du club, nous donnons des cours de judo le matin mais pour ne pas les dégoûter, nous leur proposons d’autres activités l’après-midi. Ce lundi, ce sera une balade à vélo. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct