Pokémon Go: «La notion de vie privée a été redéfinie»

© Bruno Dalimonte/ Le Soir
© Bruno Dalimonte/ Le Soir -

Même si certains ont décroché depuis lors, ce sont des milliers de nouveaux adeptes que Pokémon Go a gagnés au cours des dernières semaines. Pour tous ceux-là, un passage obligé : l’installation de l’application sur leurs smartphones. Et donc, l’acceptation des conditions de service rédigées par Niantic, la société éditrice du jeu, parmi lesquelles une série est accusée de constituer des entorses au respect de la vie privée en ce qu’elles permettent, par exemple, l’accès aux données de localisation du joueur ou à celles liées à sa navigation sur internet. En Belgique, le député européen Marc Tarabella (PS) a d’ailleurs récemment indiqué qu’il réclamait une enquête de la Commission européenne à ce sujet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct