Le règlement anti-retards recalé

La commune de Forest est priée de s’orienter vers d’autres mesures disciplinaires que l’exclusion temporaire.
La commune de Forest est priée de s’orienter vers d’autres mesures disciplinaires que l’exclusion temporaire. - D.R

Début juillet, le conseil communal de Forest a adopté un règlement d’ordre intérieur afin de lutter contre les nombreux retards dans les écoles communales maternelles et primaires.

La disposition prévoit qu’au premier incident, un mot sera envoyé aux parents. Au deuxième et troisième retards, l’élève se verra imposer un travail à exécuter à l’école et ne pourra rejoindre ses camarades qu’après la récréation du matin. Au quatrième retard, l’enfant de primaire ne sera pas admis à l’école durant la demi-journée concernée. Quant aux petits de maternelle, le deuxième retard sera sanctionné. Forest justifie la mesure contraignante par une certaine désinvolture contre laquelle les établissements scolaires parviennent difficilement à lutter.

A moins que la commune ne se ravise d’ici le 1er septembre, le règlement – pour le moins strict avec les retardataires – sera d’application à la rentrée.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct