Polémique sur le burkini: une femme expulsée de la piscine… à cause d’un paréo

Belgaimage (image d’illustration)
Belgaimage (image d’illustration) -

La polémique autour du burkini ne semble pas vouloir s’essouffler. Après l’épisode de la tunique à Nice, où une femme a été obligée d’ôter son haut par plusieurs policiers alors qu’elle était couchée sur le sable, voici celui du paréo !

Priée de quitter la piscine

Selon Nice-Matin qui a publié l’information ce jeudi 25 août, les employés communaux chargés de la sécurité de la piscine municipale Jean-Maret de Vence, près de Nice, ont demandé à une mère de famille de sortir de l’eau, alors qu’elle portait… un paréo.

Âgée de 36 ans, la jeune femme, moulée dans un joli bikini, avait souhaité, d’après le quotidien agrémenter sa tenue d’un paréo en lycra «  parce qu’elle fait apparemment des complexes à la suite de la mise au monde de trois enfants  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct