La grogne monte autour du business de la Tomatina

La grogne monte autour du business de la Tomatina
EPA / KAI FORESTERLING

Jusqu’à 169 euros pour… se lancer des tomates. La Tomatina, la plus grande bataille de tomates au monde fait doucement grincer des dents. Ce qui commença en 1945 comme une bagarre entre jeunes est devenu une des festivités espagnoles les plus connues à l’étranger, attirant les touristes par milliers, chaque dernier mercredi d’août. Cette année, 22.000 personnes se sont lancé quelque 160 tonnes de tomates et ont rougi les façades de Buñol, un village de la province de Valence. Une occasion en or flairée par les organisateurs qui se frottent les mains devant ce succès grandissant. Car se jeter dans les tomates a un coût, de 89 à 169 € en fonction des services supplémentaires souscrits, pointent nos confrères de Libération. La bataille de tomates n’est pas seulement accusée d’alimenter la machine marketing. Elle s’est attiré les foudres des Nigérians qui traversent depuis un mois, une sévère crise de la tomate. «  En Espagne, ils jouent avec des tomates quand le Nigeria n’en a pas

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+