Montée de l’islamophobie: «Pour lutter, il faut d’abord sortir du déni»

Hajib el Hajjaji et Mustapha Chairi convoquent les droits fondamentaux, comme la liberté de culte. © Pierre-Yves Thienpont
Hajib el Hajjaji et Mustapha Chairi convoquent les droits fondamentaux, comme la liberté de culte. © Pierre-Yves Thienpont -

Un été islamophobe. Le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) n’y va pas par quatre chemins. La tension estivale, qui s’est cristallisée autour de la question du burkini, a encore creusé davantage les clivages et contribué à construire un peu plus un « problème musulman » dans nos sociétés, s’inquiète le collectif. Attention aux conséquences, avertissent en cœur Mustapha Chairi, le président, aux interventions calmes et posées, et Hajib el Hajjaji, vice-président qui, lui, s’essaie aux phrases chocs et tape du poing sur la table.

Un été « islamophobe ». L’expression est forte…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct