Robert Waseige: «Qui peut encore critiquer Wilmots après ça?»

« Les spécialistes du nettoyage des fosses septiques pourrissent la vie de Wilmots » © Michel Tonneau
« Les spécialistes du nettoyage des fosses septiques pourrissent la vie de Wilmots » © Michel Tonneau - Michel Tonneau

Les volutes de son légendaire cigare étaient censées appartenir à la petite histoire de notre football national depuis un petit temps déjà. Mais curieusement, c’est non loin de son fournisseur attitré de havanes, à proximité de l’ancienne gare des Guillemins à Liège, que Robert Waseige nous a fixé rendez-vous. « Que voulez-vous, on ne se refait pas, sourit-il, mais sans fard. Après une longue période d’abstinence, j’ai recommencé à savourer ces instants privilégiés que seul l’amateur peut pénétrer, lorsque vous imposez une parenthèse à vos activités et que vous vous prenez le temps de vous isoler dans un bon fauteuil pour vous reconcentrer sur vous-même. A 76 ans, je peux me permettre d’assumer ce petit péché mignon. Mais je rassure le corps médical, je n’abuse pas. Sans en faire évidemment une campagne pro-tabac, j’apprécie toujours autant cette sérénité qui découle de la noblesse du geste, couplé à ce parfum inimitable de ce barreau cubain qui se consume. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct