Affaire Bygmalion: pourquoi Sarkozy n’est pas encore hors jeu de la primaire

Affaire Bygmalion: pourquoi Sarkozy n’est pas encore hors jeu de la primaire

C’est un coup pour Nicolas Sarkozy. Judiciairement, l’étape était attendue. Mais politiquement, le calendrier est fâcheux. Le parquet de Paris requiert le renvoi de l’ancien Président devant le tribunal correctionnel pour l’affaire Bygmalion. Rien ne dit encore que le procès aura lieu. Ce sont les trois juges d’instruction et seulement eux qui décideront dans les prochaines semaines d’un renvoi éventuel devant la justice. En cas de procès, ce dernier ne serait d’ailleurs de toute façon pas audiencé avant les prochaines mois et en tout cas, certainement pas avant l’élection présidentielle du printemps prochain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct