Caterpillar: Raoul Hedebouw veut «faire rendre des comptes à la multinationale»

Raoul Hedebouw le déplore
: «
En Belgique, c’est trop facile de licencier
».
Raoul Hedebouw le déplore : « En Belgique, c’est trop facile de licencier ». - dominique duchesnes.

Depuis quelques jours et l’annonce de la fermeture de Caterpillar, Raoul Hedebouw milite. Le porte-parole du PTB, relance son message : il faut « aller au combat ».

Le PTB n’est-il pas un peu décalé ? Vous parlez de « combat », les autres visent la reconversion, voire la reprise du site…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct