Devancé par Macron, Hollande file droit dans le mur

Bien sûr, ce n’est qu’un sondage. Et l’on sait avec quelles pincettes il convient de prendre ces photographies de l’opinion huit mois avant l’élection. Si on pouvait les prendre pour argent comptant, ce n’est pas Jacques Chirac mais Edouard Balladur qui aurait gagné en 1995. Et ce n’est qu’un exemple. N’empêche, quand on sait qu’à gauche on observe précisément les frémissements enregistrés par les instituts pour se lancer ou pas, le moins que l’on puisse dire c’est que le sondage délivré ce mercredi par l’institut TNS Sofres pour Le Figaro est une petite bombe. L’étude révèle non seulement une percée d’Emmanuel Macron mais aussi une descente aux enfers pour François Hollande. De quoi donner à méditer à l’Elysée alors que le Président doit précisément tenir un important discours ce jeudi à l’occasion duquel une partie de son entourage le presse de faire un pas vers sa candidature…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct