Bonbonnes de gaz à Paris: les 3 interpellées «préparaient des actions imminentes»

La police a mené une perquisition à Boussy-Saint-Antoine. © AFP / Geoffroy Van Der Hasselt.
La police a mené une perquisition à Boussy-Saint-Antoine. © AFP / Geoffroy Van Der Hasselt.

Trois interpellations, un policier blessé à l’arme blanche et «  des actions violentes  » contrecarrées : la France a connu hier une nouvelle soirée mouvementée sur le front de la lutte antiterroriste. Une femme, recherchée dans l’enquête sur la voiture contenant des bonbonnes de gaz retrouvée le week-end dernier au centre de Paris, a été blessée par balle lors de son interpellation dans l’Essonne, au sud de la capitale. Il s’agit d’une des filles du propriétaire de la voiture. Elle a été interpellée avec deux autres femmes jeudi soir par des policiers, dont l’un a été blessé par arme blanche lors de l’opération par une de ses complices.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct