Marie Peltier: «Le 11 septembre a ouvert une ère de doute systématique»

Edition numérique des abonnés

Pour la chercheuse, les attentats de New York et Washington ont ouvert «  l’ère du désaveu  ». Pas seulement à l’égard de la parole politique et médiatique, mais aussi de la confiance en la possibilité de faire des choses ensemble, de faire société, dit-elle.

Pour vous, les attentats de New York ont constitué un « nouveau mythe » qui cristallise les passions. C’est-à-dire ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct