Daniel Radcliffe: «Ce serait bizarre de revenir à Harry Potter»

Daniel Radcliffe: «Ce serait bizarre de revenir à Harry Potter»

Quand Daniel Radcliffe a débarqué à Deauville en fin d’après-midi vendredi, on a eu un mauvais feeling. Harry Potter semblait avoir perdu sa magie car il s’engouffrait dans son palace normand sans un regard pour ses fans. Il était l’invité du Festival en tant que héros d’un nouveau film, « Imperium », de Daniel Ragussi, où il campe un jeune agent du FBI obligé d’infiltrer des groupes néo-nazis terroristes, mais aussi pour recevoir le prix du Nouvel Hollywood.

Quelques heures plus tard, sur le tapis rouge, il passait plus d’une demi-heure à signer des autographes et faire des selfies avec un sourire franc et une générosité rarement rencontrés. Mea culpa.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct