La ville fantôme ressuscitée

Photo Fiona Endres
Photo Fiona Endres -

La poussière pique les yeux, le vent ébouriffe les cheveux et la sécheresse irrite la gorge. Personne ne veut vivre ici. Le Panhandle, une étendue de terre située dans l’Oklahoma, est pris entre le Colorado et le Texas. Cette bande de terre de 60 kilomètres de large reste obstinément là où elle n’a pas sa place.

Ceux qui vivent ici doivent être tout aussi obstinés, affirment les habitants de Guymon, la plus grande ville du Panhandle. Ce qu’ils doivent bien savoir, étant donné que ce n’est que grâce à leur obstination que leur terre existe encore. C’est ce que nous raconte la petite histoire qui suit.

Les drapeaux jaunis du Lions Clubs menacent chaque seconde de tomber du mur. Face à eux, les membres de la chambre d’économie de la ville se sont rassemblés à l’occasion de leur réunion mensuelle. Le maire marmonne quelque chose au sujet des impôts tandis que la majorité des participants piochent dans leur salade au lieu de l’écouter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct