Un îlot au pays de Trump

© Fiona Andres.
© Fiona Andres. -

En tongs et avec un sac à dos rempli, des étudiants déambulent le long de l’allée. Devant la bibliothèque, un groupe s’est rassemblé, griffonnant à la craie des annonces de manifestations sur le bitume. Ici, tout le monde est engagé. En politique également.

Lawrence en a besoin. Les jeunes sont en effet mécontents de la façon dont leur État est gouverné. La ville étudiante est l’unique tache démocrate sur la carte du Kansas. Dans cette bulle, on ne trouve personne pour parler de Donald Trump en termes élogieux : on le qualifie de « clown » ou de « crétin ». Le Kansas est l’un des nombreux États où le principe du « winner takes all » s’applique. Dans la mesure où la majorité votera républicain, les voix des étudiants n’auront guère de poids. Mais ils votent quand même. Pour le principe, dit-on sur le campus. Et, par conséquent, pour s’exprimer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct