Dans le Nebraska, un commerce qui profite des Sioux dépendants de l’alcool

Louis et son oncle sont assis devant l’un des magasins d’alcool © Fiona Endres
Louis et son oncle sont assis devant l’un des magasins d’alcool © Fiona Endres -

Dès midi, Louis et son oncle sont assis devant la petite boutique. Leurs yeux sont creux, les deux hommes bafouillent. Les signes de dépendance sont décelables. Louis s’appelle en réalité Louis Junior Swift Bird. Il appartient à la tribu des Sioux, qui possède une réserve dans la partie méridionale du Dakota du Sud.

Chaque matin, Louis traverse la frontière et parcourt à pied quatre kilomètres pour atteindre Whiteclay. Ce village du Nebraska, qui ne compte officiellement que 14 habitants, se résume pratiquement à quatre magasins d’alcool. En effet, l’alcool est interdit dans la réserve.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct