Bart De Wever affronte sa première vraie crise interne

Bart De Wever affronte sa première vraie crise interne

Un million trois cent mille électeurs, 32,4 % des voix flamandes ; 33 députés à la Chambre ; 3 ministres fédéraux et 2 secrétaires d’Etat ; la ministre-présidence flamande : Bart De Wever a porté son parti (né en 2001) à un niveau jamais espéré par son ancêtre la Volksunie (qui, au mieux, a fait la moitié des voix). Voilà pourquoi il est l’homme fort, incontesté, de son parti depuis une bonne décennie – il est président depuis 2004.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct