Le plan Juncker pour imposer des quotas de réfugiés

Le président de la Commission européenne devant le Parlement européen ce mercredi.
Le président de la Commission européenne devant le Parlement européen ce mercredi. - Frederick Florin

Les grandes lignes du nouveau plan d’action de la Commission européenne pour faire face à la crise des réfugiés étaient connues depuis quelques jours (Le Soir les avait révélées vendredi dernier). Mais c’est formellement ce mercredi matin que l’exécutif présidé par Jean-Claude Juncker les a arrêtées. Et tant dans son discours sur l’état de l’UE, que dans la communication assurée par les trois commissaires compétents en marge de la session parlementaire strasbourgeoise, des précisions importantes sont venues parfaire le tableau.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct