John Trandem, l’homme qui a fait de Trump un candidat officiel

© Fiona Endres
© Fiona Endres -

La prairie défile à toute vitesse sous les yeux de John Trandem. C’est le 26 mai, jour de l’anniversaire de sa fille, qu’il se fait un nom à l’échelle internationale. Trandem, délégué républicain, est en route pour un discours de Donald Trump. Sur le siège arrière de la voiture est assis son ami Ben Koppleman, lui aussi délégué. Son téléphone portable sonne. Un journaliste de l’Associated Press est à l’autre bout de la ligne : « Allez-vous soutenir Donald Trump ? »

« Je suis désormais votre homme »

Contrairement à d’autres États, les délégués dans le Dakota du Nord ne sont pas liés à un candidat. Trump avait besoin de 1 237 voix. Comme à la fin du mois de mai, beaucoup s’étaient déjà exprimés en faveur de Trump, des journalistes ont téléphoné aux délégués non liés.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct