Fernand Huts, du Mont Saint-Michel en Uruguay

Fernand Huts, du Mont Saint-Michel en Uruguay

Fernand Huts et l’Uruguay, c’est une longue histoire d’amour. L’emblématique patron flamand de Katoen Natie y a mis les pieds pour la première fois en 1997, pour parler business. Depuis, il y a multiplié les acquisitions. Il y a même trouvé une résidence secondaire (le palace de l’ex-président uruguayen Juan José de Amezega).

Mais si Fernand Huts apparaît dans les Bahamas Leaks, ce n’est ni pour le charme de sa villa, ni pour son sens de la provoc’. Son nom n’apparaît qu’une seule fois dans la nouvelle base de données : « Ferdinand Ernest Huts », Fernand pour les intimes, fut administrateur de la société bahaméenne Zonamerica Ltd. du 20 juillet 1998 au 27 décembre 2013. Parmi les autres administrateurs de cette société, on retrouve son fils, Karl, ainsi que Rita Heirman, directrice chez Katoen Natie entre 1997 et 2001.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct