Le camion de l’attentat de Nice s’est arrêté car il a «calé»

Le camion de l’attentat de Nice s’est arrêté car il a «calé»

De nouvelles informations ont été révélées ce jeudi soir sur l’attentat de Nice qui avait fait 86 morts le soir de la fête nationale française. Azzeddine Ahmed-Chaouch, un journaliste de la nouvelle émission de Yann Barthes, « Quotidien », a pu consulter le dossier de police concernant l’attentat. Certains éléments n’ont encore jamais été révélés, notamment un document clef de l’affaire.

La réalité biaisée

Parmi ces éléments, on découvre que le camion qui fonçait sur la foule s’est arrêté non pas par l’intervention des forces de police, mais bien car il a « calé ». L’arrêt du véhicule serait donc dû à un événement extérieur et non pas à l’intervention de la police comme Bernard Cazeneuve l’avait affirmé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct