Le TAS réduit la suspension de Maria Sharapova à quinze mois: elle pourra revenir à Roland Garros

La Russe Maria Sharapova lors de Roland Garros 2015. © Photo News/Reuters/Jean-Paul Pelissier
La Russe Maria Sharapova lors de Roland Garros 2015. © Photo News/Reuters/Jean-Paul Pelissier -

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne a tranché : Maria Sharapova, suspendue deux ans par la fédération internationale de tennis (ITF) pour un contrôle positif au meldonium, voit finalement sa suspension réduite de vingt-quatre à quinze mois. Cela signifie que la joueuse russe, ancienne N.1 mondiale, pourra revenir à la compétition le 27 avril 2017.

Maria Sharapova, 29 ans, avait été suspendue deux ans le 8 juin 2016 pour avoir pris du meldonium en janvier dernier alors que le médicament était inscrit depuis le 1er janvier 2016 sur la liste des produits interdits par le règlement de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), adopté par la fédération internationale de tennis. La joueuse russe, ancienne N.1 mondiale au classement WTA, avait toutefois interjeté appel auprès du TAS, qui lui a donné partiellement raison en réduisant sa peine de neuf mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct