Pour l’avocat général, Bernard Wesphael est coupable d’homicide volontaire

Belga
Belga

Après les plaidoiries des avocats des parties civiles, Me Diego Smessaert et Me Yves Moureau, c’est au tour de l’avocat général, Alain Lescrenier de prendre la parole. Il n’y a ni suicide, ni d’affaire Wesphael dans le cadre du procès qui se tient depuis trois semaines devant la cour d’assises du Hainaut, dit-il. Selon le magistrat du ministère public, il ne s’agit que d’un crime passionnel qui ne mérite pas tant de médiatisation. L’avocat général ne croit pas à la thèse du suicide et il va développer ses arguments dans la suite de son réquisitoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct