Siège d’Alep: à Bruxelles, les manifestants dénoncent «des crimes contre l’humanité»

© Le Soir / Pierre-Yves Thienpont.
© Le Soir / Pierre-Yves Thienpont.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées mardi entre 17 et 19 heures, place Schuman, devant les institutions européennes à Bruxelles, pour s’opposer aux bombardements sur la ville d’Alep en Syrie.

Les manifestants ont arboré une banderole avec le message « Save Aleppo » pour les 250.000 civils qui y sont assiégés. Ils ont déposé au pied du Berlaymont des linges blancs, pour symboliser les linceuls blancs qui forment les lits d’au moins une centaine d’enfants en une dizaine de jours.

Depuis la fin de la dernière tentative de cessez-le-feu en Syrie le 19 septembre, les bombardements aériens sur la ville d’Alep ont repris plus intensément encore.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct