Maroc: des jeunes femmes kamikazes de l’EI voulaient cibler les élections

Une cellule de jeunes femmes arrêtées lundi voulaient commettre au nom du groupe Etat islamique (EI) des attentats suicide lors des législatives du 7 octobre au Maroc, a annoncé mardi un responsable des services de sécurité marocains.

Les autorités avaient annoncé lundi le démantèlement d’une cellule féminine de l’EI, avec l’arrestation d’une dizaine de jeunes filles dans plusieurs localités, une première dans le pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct