lesoirimmo

Nucléaire: incertitude sur le redémarrrage de Tihange 1

Nucléaire: incertitude sur le redémarrrage de Tihange 1

C’était le 7 septembre. Il y a à peine un mois. En début de soirée, Engie Electrabel annonce avoir arrêté volontairement le réacteur nucléaire de Tihange 1. « Un bâtiment a été endommagé lors de travaux de génie civil », explique ce jour-là l’énergéticien, sans en dire plus sur la nature des dommages. Mais Electrabel se veut rassurant, expliquant que ce bâtiment se situe dans la partie non nucléaire du site, et que la mise à l’arrêt n’a pas d’impact sur les riverains, les travailleurs, ou l’environnement.

Un mois, plus tard, Tihange 1 est toujours à l’arrêt. Le réacteur ne devrait pas redémarrer avant le 30 novembre, selon les prévisions actuelles d’Electrabel. Soit une indisponibilité de minimum trois mois. Et, dans le secteur, cet accident commence à faire jaser. « Il y a eu un gros problème à Tihange, mais Electrabel a réussi à le minimiser », glisse une source.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct