Bernard Wesphael après son acquittement: «Je pense à Véronique»

Bernard Wesphael avec son avocat Jean-Philippe Mayence. © Belga / Thierry Roge.
Bernard Wesphael avec son avocat Jean-Philippe Mayence. © Belga / Thierry Roge.

J e pense d’abord à Véronique, parce qu’elle n’est plus là et que c’est dur  », a déclaré, très ému, Bernard Wesphael après avoir été acquitté du meurtre de son épouse par la cour d’assises du Hainaut. L’ex-député wallon a été escorté par son avocat et la sécurité pour sortir du bâtiment, où sa première réaction a été de retrouver sa fille, Saphia.

«  Je pense aussi à Victor, que je considérais comme mon enfant. Je veux lui dire que je l’aime. Si un jour, il peut admettre que je ne suis pas l’auteur de cet acte, et je pense que ça a été prouvé aujourd’hui, qu’est-ce ça me ferait plaisir de le retrouver, de le serrer dans mes bras  », a-t-il ajouté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct