Me Mayence, ardent défenseur de la cour d’assises

Me Mayence, ardent défenseur de la cour d’assises

Dès le verdict de non-culpabilité énoncé par le président Morandini, les mains de Bernard Wesphael ont cherché et trouvé celles de son avocat, Me Jean-Philippe Mayence. Tout le long de la procédure, l’homme de loi a soutenu à bras-le-corps son client. Clamant dès qu’il en avait l’occasion l’innocence de l’ancien député wallon. L’avocat n’a pas manqué de le rappeler à sa sortie de la cour d’assises, assailli qu’il était par les micros et caméras.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société