Après ses propos machistes, Trump peut-il devenir président des États-Unis ?

Donald Trump a présenté ses excuses samedi dans un message vidéo pour des propos datant de 2005 et révélés vendredi, mais le candidat républicain s’en est en même temps pris à Bill Clinton pour ses frasques sexuelles. «Écœuré», «vulgaire»: Trump s’est même attiré les foudres de son propre camp.

Et si, le 8 novembre, il devenait l’homme le plus puissant du monde? Tentatives de réponses.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct