Lambert Wilson: «Je voulais montrer la complexité d’être père»

Lambert Wilson, impressionnante incarnation du commandant Cousteau. © D.R.
Lambert Wilson, impressionnante incarnation du commandant Cousteau. © D.R. - D.R.

Lambert Wilson est du genre insatiable et polyvalent. Naviguant du théâtre au cinéma avec une facilité déconcertante, il s’illustre également dans des films aussi opposés que Des hommes et des dieux ou Le Marsupilami. Une constante dans ses choix : « L’envie de surprendre le public et de me surprendre moi-même, en allant vers des genres toujours différents. Je suis très fier de ça. C’est ma mission en tant qu’acteur. »

Après avoir incarné à l’écran l’abbé Pierre, le comédien se glisse aujourd’hui de manière brillante dans les traits du mythique commandant Cousteau dans L’odyssée de Jérôme Salle (Largo Winch). Un portrait multiple qui, au-delà du personnage, aborde sa relation compliquée avec son fils Philippe. Un sujet qui résonnait particulièrement chez Lambert Wilson, fils du metteur en scène et acteur Georges Wilson.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct