Non au Ceta, véritable cheval de Troie du TTIP!

Non au Ceta, véritable cheval de Troie du TTIP!

Dernièrement, et pour des raisons diverses, les discours de mandataires publics européens au sujet du TTIP semblent remettre en cause sa conclusion, en tout cas à brève ou moyenne échéance. Il n’en va pas de même du Ceta (Accord Economique et Commercial Global Union européenne-Canada), dont la ratification semble prochaine. Pour justifier cette différence d’attitude, ce traité est présenté comme étant beaucoup plus positif ou, en tout cas, comme compensant les effets néfastes de la libéralisation via l’imposition de normes, en matières sociale et environnementale principalement. Pourtant, fondamentalement, les principes et surtout les conséquences du Ceta seront tout aussi nocifs pour les économies européennes, en particulier pour leurs travailleurs, leurs consommateurs et leurs PME, que ceux du TTIP.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct