Traité Ceta: une certaine logique fédérale

Traité Ceta: une certaine logique fédérale

Le traité économique et commercial négocié par l’Union européenne et le Canada pose d’innombrables questions sur le modèle de société qui attend les habitants des pays signataires. Mais il s’invite aussi sur la scène politique belgo-belge.

Enquiquiner le gouvernement ?

Avec une question un brin moqueuse qui vient à l’esprit de ceux qui n’ont pas encore intégré toutes les subtilités des réformes successives de l’État belge : de quel droit la « petite » Wallonie et plus généralement les francophones de ce pays se permettent-ils de mettre en danger et peut-être de faire capoter un accord qui pèse des milliards d’euros et concerne des centaines de millions de personnes de part et d’autre de l’Atlantique ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct