La dispersion des cendres funéraires sera bientôt facilitée

Certaines personnes qui avaient ramené l’urne à la maison n’étaient pas autorisées, par la suite, à disperser les cendres dans les lieux communaux prévus à cet effet. © Photo News.
Certaines personnes qui avaient ramené l’urne à la maison n’étaient pas autorisées, par la suite, à disperser les cendres dans les lieux communaux prévus à cet effet. © Photo News. - Photo News.

En l’espace de 25 ans, le nombre de crémations a quadruplé en Wallonie. On est passé de 4.000 en 1990 à plus de 15.000 l’an passé. Face à cette pratique funéraire en pleine expansion, une clarification du décret de 2002 régissant la destination des cendres s’imposait comme une impérieuse nécessité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct