Muriel Bernard (EFarmz): «Des pistes cyclables jusqu’aux écoles»

Muriel Bernard, dans le potager Urbain de Vert D'Iris à Anderlecht. © Muriel Bernard.
Muriel Bernard, dans le potager Urbain de Vert D'Iris à Anderlecht. © Muriel Bernard. -

1 Soutenir vraiment et financièrement les petits commerces indépendants de qualité.

Que ce soit des boutiques, des services, des centres sportifs et culturels ou de l’horeca, il faut qu’ils puissent s’installer facilement partout à Bruxelles (et pas seulement dans les quartiers les plus difficiles), être vite rentables pour assurer leur pérennité et enfin leur laisser le choix d’ouvrir tardivement ou le dimanche sans surcoût. Cela permettrait aux Bruxellois de vivre et consommer local selon leur horaire !

2 Végétaliser et rendre vivants les quartiers de bureaux et les zonings, en mettant un quota de participation à la « vie publique » pour chaque m2 professionnel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct