Pierre Jadoul (Saint-Louis): «Simplifions le paysage institutionnel»

Pierre Jadoul, Facultés Saint-Louis
Pierre Jadoul, Facultés Saint-Louis - Bruno Dalimonte

1 La gestion de Bruxelles souffre de l’extrême fragmentation des institutions publiques compétentes sur son petit territoire. La simplification du paysage institutionnel doit donc faire partie des projets pour Bruxelles. Une certaine complexité restera sans doute inévitable. Mais on peut et on doit progresser là où c’est possible sans sacrifier les intérêts légitimes en présence. Il serait, par exemple, logique de régionaliser les matières personnalisables et la formation professionnelle (mais pas l’enseignement ni les autres matières culturelles). Cela permettrait d’éviter que dans ces matières interviennent non moins de cinq autorités politiques compétentes pour légiférer, comme c’est le cas actuellement : la Communauté française, la Communauté flamande, la Commission communautaire française (COCOF), la Commission communautaire commune (COCOM) et la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct