Pour les Amérindiens, le droit de vote reste une bataille

Pour les Amérindiens, le droit de vote reste une bataille

Une petite feuille blanche à peine lisible virevolte sur une planche de bois, plantée devant le «Nixon store», unique commerce de ce hameau situé au bord de Pyramid Lake. «Chaque vote amérindien compte. Vote anticipé pour le président américain», peut-on y lire. Si pour beaucoup d’habitants du «Silver State», la possibilité de voter par anticipation va de soi, elle a trouvé un écho particulier à Nixon, dans la réserve Paiute de Pyramid Lake (photo ci-dessous). «Déjà cinquante-trois personnes sont venues voter samedi» se félicite Vinton Hawley, le président de cette tribu vivant au nord de Reno.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct