Bill Frisell When you wish upon a star

<span>Bill Frisell</span> When you wish upon a star

Ces musiques, on les connaît. On ne parvient pas toujours à les identifier, c’est sûr, mais on pourrait les fredonner, là. « Moon River », « You only live twice », « Bonanza »… C’est un peu le best of nostalgique des gens nés avant 1960 ou des amoureux de cette période. Ces thèmes font partie de nous. Et Bill Frisell les réinterprète magistralement. Sa guitare est simplement belle, claire, juste. Elle joue admirablement les contrepoints avec l’alto de Eyvind Kang (qui ne sera pas à Flagey), elle s’efface humblement devant la beauté du chant de Petra Haden. A écouter en boucle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct