Daniel Gatti Un chef à l'écoute du temps

<span>Daniel Gatti</span> Un chef à l'écoute du temps

Depuis septembre, il a succédé à Maris Jansons à la tête du Royal Concertgebouw d’Amsterdam : un véritable couronnement qui amène le chef milanais à la tête d’un des plus grands orchestres du monde. Sa venue est l’occasion pour faire le point sur une carrière particulièrement prestigieuse.

Quelle impression cela vous fait-il de prendre la direction d’un orchestre aussi prestigieux que le Royal Concertgebouw ?

Un bonheur intense, évidemment. Mais je le vois aussi comme le couronnement d’un parcours de chef d’orchestre où les postes sont chaque fois arrivés au bon moment.

Qu’entendez-vous par là ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct