Pourquoi rien ne bouge quand on parle de mobilité?

La mobilité, principale préoccupation des Bruxellois. © Joakeem Carmans/Le Soir
La mobilité, principale préoccupation des Bruxellois. © Joakeem Carmans/Le Soir

Cinq cents idées pour réinventer Bruxelles. C’est le titre de notre dossier de ce week-end qui a fait réagir beaucoup de monde. La principale préoccupation, celle qui revient quasiment partout, tourne autour de la mobilité. C’est très clairement la priorité absolue de celles et ceux qui vivent et/ou travaillent dans la capitale de l’Europe.

Rendre la ville aux piétons, aménager des pistes cyclables en site propre sur les grands axes, étendre le réseau du métro, lancer le RER tant attendu, installer un téléphérique pour voir la ville d’en haut, un abonnement train-tram-bus à prix réduit, des journées sans voitures, etc. Les propositions concrètes ne manquent pas pour améliorer la mobilité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct