Michel, Reynders, Magnette, Antoine: quatre acteurs en quête d’épilogue sur le Ceta

Michel, Reynders, Magnette, Antoine: quatre acteurs en quête d’épilogue sur le Ceta

Que cela ne soit pas forcément bon pour l’image de la Belgique, sans doute. Reste que la crise du Ceta est (aussi) devenue une affaire belgo-belge. Une affaire à résoudre. Depuis des jours, les différents niveaux de pouvoir s’y emploient. Entre responsables fédéraux – en première ligne le Premier ministre, Charles Michel (MR) et le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR) –, et responsables régionaux – avant tout le ministre-président wallon, Paul Magnette (PS), et le président du parlement de Wallonie, André Antoine (CDH).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique