L’exception culturelle zappée par le Ceta

En 2013, les frères Dardenne s’étaient inquiétés de l’avenir de l’exception culturelle, dans le cadre  de l’accord de libre-échange avec les États-Unis. Aujourd’hui, c’est le Ceta qui la menace.
En 2013, les frères Dardenne s’étaient inquiétés de l’avenir de l’exception culturelle, dans le cadre de l’accord de libre-échange avec les États-Unis. Aujourd’hui, c’est le Ceta qui la menace. - ERIC LALMAND

Le Ceta, l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada, a beau être au bout de toutes les lèvres, rare sont ceux qui ont lu les 1600 pages du traité. Il en découle qu’un point capital est absent des discussions actuelles : l’exception culturelle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Culture